Infolettre : Hiver 2021

Le mot de Cyril Negre, PDG

Chers Actionnaires,
Dans le contexte de la crise épidémique qui se poursuit, la priorité absolue de MDI demeure d'assurer la protection sanitaire de tous ses collaborateurs, et l'avancement de ses projets pour les livrer à ses partenaires.
 
Malgré cette année difficile, MDI est parvenu à retrouver la croissance grâce à de nouveaux partenariats avec des sociétés internationales et à la pertinence de ses choix stratégiques. Ainsi, après la fermeture temporaire de l'usine en 2020 et l'impossibilité de la livraison des fournisseurs, MDI a tout mis en œuvre pour l'avancement des projets initialement prévus.

MDI sera partie prenante, auprès de plusieurs participants à la prochaine Exposition Universelle de Dubaï 2020, qui ouvrira ses portes le 1er octobre 2021.  https://www.expo2020dubai.com/fr

Parmi ces projets, MDI est Partenaire Officiel de MIE pour le Pavillon de Monaco et de Lille3000 pour le Pavillon de France au travers de la filiale française MDI Prod.

 

De Cyril Negre, PDG

Chers actionnaires,


Dans le contexte de la crise épidémique persistante, la priorité absolue de MDI reste d'assurer la protection sanitaire de tous ses collaborateurs, et l'avancement de ses projets pour les livrer à ses partenaires.
 
Malgré cette année difficile, MDI a su renouer avec la croissance grâce à de nouveaux partenariats avec des entreprises internationales et à la pertinence de ses choix stratégiques. Ainsi, après la fermeture temporaire de l'usine en 2020 et l'impossibilité de livraisons par certains fournisseurs, l'entreprise a tout mis en œuvre pour faire avancer les projets initialement prévus.
 
MDI collaborera avec plusieurs participants à la prochaine exposition Dubai World Expo 2020 qui ouvrira ses portes le 1er octobre 2021.  https://www.expo2020dubai.com/fr

Parmi ces projets, MDI est Partenaire Officiel de MIE pour le Pavillon Monaco et partenaire de Lille3000 pour le Pavillon France (les projets seront réalisés par la filiale française de MDI - société MDI Prod).


Partenariat Lille3000

 

"Lille3000" est une exposition permanente présentée sur l'esplanade du Pavillon de France, espace de 2000 m² arboré et ombragé, conçu comme un lieu de détente pour les visiteurs.

L'exposition Textridream, conçue par la commissaire Caroline David, révèlera les dernières innovations textiles d'excellence française et particulièrement issues de la Région Hauts-de-France et de la Métropole Européenne de Lille. Dentelle lumineuse, fiber optique, fragrance micro encapsulée, véhicule en lin, prothèses en composite basalte, créé par des entreprises et artistes visionnaires.

Parmi eux, la société MDI Prod, filiale de MDI SA, s'inscrit dans cette vision par ses projets de mobilité avec une maquette du véhicule Green'Air et de stockage d'énergie avec une maquette du lampadaire AirLight, en composite lin.

This exposition s'inscrit en cohérence avec la programmation du Pavillon de France, qui mettra en valeur l'expertise française pour répondre aux grands enjeux de développement durable.
 
Partenariat Lille3000"Lille3000" est une exposition permanente présentée sur l'esplanade du Pavillon France, un espace arboré et ombragé de 2 000m², conçu comme un lieu de détente pour les visiteurs.
 
L'exposition Textridream, conçue par la commissaire Caroline David, dévoilera les dernières innovations textiles d'excellence française, notamment en provenance de la région Hauts-de-France et de la métropole européenne de Lille. Une dentelle lumineuse, une fibre optique, un parfum micro-encapsulé, un véhicule en lin, une prothèse en composite de basalte créée par des entreprises et des artistes visionnaires.
 
Parmi eux, la société MDI Prod s'inscrit dans cette vision à travers son projet de mobilité avec une maquette de véhicule Green'Air et un lampadaire AirLight en composite lin, comme projet de stockage d'énergie.
 
Cette exposition s'inscrit dans la programmation du Pavillon France qui mettra en lumière le savoir-faire français pour répondre aux grands enjeux du développement durable.


Déménagement

 

Nous sommes heureux de vous informer que nos filiales françaises CQFD et MDI ont déménagé dans un nouveau complexe pour accueillir notre équipe dans un environnement plus dynamique et moderne. Le déménagement à l'échelle de l'entreprise vers Roguez Village, une zone d'Entreprises éco-construite, est en phase d'achèvement. Nos équipes sont en train de reprendre leurs activités dans le respect des prescriptions liées à la pandémie.

Notre nouvel emplacement

Nous sommes heureux de vous informer que nos filiales françaises CQFD et MDI Prod ont déménagé dans un nouveau complexe pour accueillir notre équipe dans un environnement plus dynamique et moderne. Le déménagement de l'ensemble de l'entreprise à Roguez Village, une zone d'activité éco-construite, est en voie d'achèvement. Nos équipes reprennent désormais leur activité dans le respect des prescriptions liées à la Pandémie.

Roguez Village est un parc d'activités commerciales et industrielles implantées à cheval sur les communes de Castagniers et Colomars, au début du vallon du Roguez. Le parc propose 12 bâtiments neufs répartis sur plus de 15000 m² tous en conception labellisée BDM (Bâtiment Durable Méditerranéen) qui ont pris place dans un environnement naturel et paysager. Flexibles et fonctionnels, ils permettent de répondre aux besoins des différentes typologies d'entreprises. 

Les espaces extérieurs entre les différents bâtiments sont composés d'environ 200 places de stationnement pour voitures, de chemins piétonniers, d'une voie principale de desserte interne (deux accès sur le chemin du Roguez) et de 30% d'espaces verts.

Roguez Village est un parc d'activités commerciales et industrielles situé entre les communes de Castagniers et Colomars, au début de la vallée du Roguez. Le parc compte 12 nouveaux bâtiments répartis sur plus de 15000 m², tous conçus avec le label BDM (Bâtiment Durable Méditerranée), situés dans un environnement naturel et paysager. Flexibles et fonctionnels, ils répondent aux besoins de différents types d'entreprises.

Les espaces extérieurs entre les différents bâtiments sont constitués d'environ 200 places de parking, de cheminements piétons, d'une desserte intérieure principale (deux accès sur le chemin du Roguez) et de 30 % d'espaces verts.

Des personnels recrutés ponctuellement, pour l'occasion, sont venus renforcer nos équipes qui toutes se sont mobilisées pour ce déménagement, en renfort aux professionnels missionnés pour le déplacement des grosses machines et autres matières lourdes et massives. 
 
Du personnel recruté ponctuellement, pour l'occasion, est venu renforcer nos équipes, toutes mobilisées pour ce déménagement, en soutien aux professionnels affectés au déplacement de grosses machines et autres matériels lourds et massifs.


L'organisation des espaces a été pensée par Cyril Negre qui pour l'occasion a donné libre cours à sa créativité et s'est mué en Architecte d'intérieur, assisté de notre designer qui a formalisé les plans des locaux et aménagements.

Le nouvel espace reflète la culture innovante de MDI et s'efforce d'en faire un lieu de travail idéal. L'installation des salles de réunions et des espaces de travail où les équipes peuvent comprendre sur des solutions avec leurs collègues, clients, partenaires et employés hors site.
 
L'organisation des espaces a été élaborée par Cyril Negre qui a pour l'occasion laissé libre cours à sa créativité et est devenu Architecte d'intérieur, assisté de notre designer qui a formalisé les plans des locaux et des aménagements.
 
Le nouvel espace reflète la culture d'innovation de MDI et s'efforce d'en faire un lieu de travail idéal. L'installation comprend des salles de réunion et des espaces de travail où les équipes peuvent collaborer sur des solutions avec leurs collègues, clients, partenaires et employés hors site.



"Nous sommes ravis de déménager dans notre nouveau bureau plus moderne et écologique que celui de Carros", a commenté Cyril Negre. "Cette décision représente une autre étape importante pour notre société en pleine croissance. Le nouvel espace de bureaux accueille au mieux notre équipe et nous permet de mieux continuer à fournir un soutien et un service de pointe à nos partenaires mondiaux.  contribuera également à stimuler la créativité et offrira à nos sociétés l'opportunité de poursuivre leur expansion sur d'autres marchés, gammes de produits et services."

« Nous sommes ravis d'emménager dans nos nouveaux locaux, plus modernes et plus respectueux de l'environnement que ceux de Carros », commente Cyril Negre. « Cette décision représente une autre étape importante pour notre entreprise en pleine croissance. Le nouvel espace de bureau accueille le mieux notre équipe et nous permet de mieux continuer à fournir un support et un service de pointe à nos partenaires mondiaux. Cet espace résolument innovant contribuera également à stimuler la créativité et offrira à nos entreprises l'opportunité de poursuivre leur expansion sur d'autres marchés, gammes de produits et services."



Conteneurs d'expédition recyclés dans nos nouveaux locaux 
L'entreprise a pris le parti d'aménager ses locaux dans le respect des principes de l'économie circulaire en toute conformité avec les objectifs de développement durable. Pour ce faire, des conteneurs recyclés ont servi dans les ateliers à délimiter les différentes zones de travail.
 
Conteneurs maritimes recyclés dans nos nouveaux locaux 
L'entreprise a décidé d'aménager ses locaux dans le respect des principes de l'économie circulaire dans le plein respect des objectifs de développement durable. Pour ce faire, des conteneurs recyclés ont été utilisés dans les ateliers pour délimiter les différentes zones de travail.



Chaque conteneur maritime a une histoire, après un maximum de 20 ans d'utilisation, ils sont abandonnés dans les ports du monde entier car il est économiquement impossible de transporter les conteneurs vers leur lieu d'origine. 

Le retraitement ou la fusion d'un conteneur d'expédition usagé au moins 8 000 kWh d'énergie, une énorme quantité d'énergie à dépenser ainsi pour récupérer le métal et rendre  une carcasse métallique à nouveau  utile à la société. Au lieu de construire de nouvelles structures, nous utilisons ces conteneurs afin de délimiter les espaces pour chacune des fonctions opérationnelles : bureau d'usinage, montage moteur, salle d'accueil.

Chaque conteneur maritime a une histoire, après un maximum de 20 ans d'utilisation ils sont abandonnés dans les ports du monde entier car il est économiquement impossible de les restituer à leur lieu d'origine.
 
Le retraitement ou la fusion d'un conteneur maritime usagé nécessite au moins 8 000 kWh d'énergie, une énorme quantité d'énergie à dépenser pour récupérer le métal et ainsi rendre à nouveau une carcasse métallique utile à la société. Au lieu de construire de nouvelles structures, MDI utilise ces conteneurs pour délimiter les espaces de chacune des fonctions opérationnelles : bureau d'usinage, montage moteur, salle de réception, etc.

Entretien : Nicolas Fornarino
Designer chez CQFD Air solution, filiale française de MDI SA de développement des produits
 
1. Nicolas, comment avez-vous été marqué par le design industriel ?

Avant d'être marqué par le design industriel, j'ai toujours été marqué par l'automobile. Depuis mon enfance, j'ai toujours été fasciné par les voitures. Peut-être est-ce par leurs tailles, leurs couleurs, leurs formes et leurs fils qu'elles ont capté mon attention. Etant petit, je passe donc du temps à dessiner des voitures sur la table du salon. Quand j'ai su qu'il était possible d'en faire un réel métier c'est donc naturellement que je me suis tourné vers cet objectif.

C'est après un bac industriel section mécanique automobile que j'ai pu m'axer sur ce qui était déjà ma passion, le design automobile et plus largement ensuite le design industriel.
 
2. D'où vous vient votre inspiration pour le design des produits MDI ?

Mon inspiration provient d'une multitude de choses, d'informations de tous  types sur des phénomènes de société en passant par des courants musicaux, des objets… et se matérialise ensuite autour de l'identité de la marque que l'on a définie.

Plus que l'inspiration, c'est la signature qui caractérise un design, c'est à traverser elle que les valeurs de la société doivent être représentées. Il s'agit peut-être de l'élément le plus compliqué à définir. Chez MDI cette signature passe entre autres par le processus de réalisation.

Les contraintes de fabrication deviennent des opportunités en design. C'est le propre de ce métier que de transformer les problématiques en possibilités créatives. En d'autres termes, certaines réalités industrielles (usinage, assemblage, etc.) permettent de donner une vraie personnalité à un produit, de le rendre identifiable au premier coup d'œil.

C'est ce travail constant d'identité que nous tentons de faire transparaître de plus en plus sur nos produits.



3. Dans le domaine des véhicules, quelle est selon vous la compétence la plus importante qu'un concepteur industriel devrait posséder?

La vision, l'esprit prospectif, car quand il s'agit d'inventer le futur il est toujours bon de voir loin. Afin d'arriver au résultat à court terme nous devons penser ce que sera l'identité de la marque sur un horizon plus lointain. Nous devons définir ce que l'on veut que la marque reflète d'ici 10, 15 ans. Cela dans le but d'en faire naître une stratégie de conception définissant la ligne de conduite à adopter au quotidien pour les différents projets.

Et s'intéresser aux gens aussi !
 
4. Quels ont été vos projets les plus mémorables au sein du groupe MDI et pouvez-vous nous montrer une image de ces projets ?

Je vais vous donner deux :

L'AirStream : car il s'agit de la première étude de style intégral que j'ai réalisé pour MDI.

L'AirPod 2.0 : car c'est le projet de toute une équipe, et on se rend compte pendant les coups de rush  à quel point nous avons pu compter les uns sur les autres pour arriver ensemble au résultat final. C'est la dimension humaine qui caractérise la force de cette réalisation.

5. Quels défis avez-vous rencontrés lors de la conception de nouveaux produits pour MDI ?

S'adapter parfois aux demandes évolutives des clients, pouvant changer d'avis ou de vision en cours de projet. Mais cela fait partie du travail que de composer avec le changement.

6. Comment imaginez-vous l'avenir des véhicules à air comprimé?

Je le vois prometteur. Cette solution est pleine de bon sens, la transition énergétique et l'émulation qu'elle engendre aujourd'hui dans le monde entier ne sont que le résultat d'une vision qu'a eu le fondateur de MDI il y a de ça plus de 20 et déjà. Aujourd'hui, c'est le moment d'être présent sur le marché avec cette technologie perturbatrice et porteuse de sens éthique, économique et énergétique.


Entretien : Nicolas Fornarino
Designer chez CQFD Air solution, la filiale française de MDI SA pour le développement de produits
 
1. Nicolas, comment as-tu été attiré par le design industriel ?
 
Avant d'être attiré par le design industriel, j'ai toujours été attiré par l'automobile. Depuis mon enfance, j'ai toujours été fasciné par les voitures. Ce sont peut-être leurs tailles, leurs couleurs, leurs formes et leurs sons qui ont attiré mon attention. J'ai donc passé beaucoup de temps à dessiner des voitures sur la table du salon. Quand j'ai su qu'il était possible d'en faire un vrai métier, c'est donc tout naturellement que je me suis tourné vers cet objectif.
 
C'est après un bac industriel en mécanique automobile que j'ai pu me consacrer à ce qui était déjà ma passion, le design automobile et plus largement alors - le design industriel.
 
2. D'où vient votre inspiration pour la conception des produits MDI ?
 
Mon inspiration vient d'une multitude de choses, des informations en tout genre sur les phénomènes sociaux en passant par les tendances musicales, les objets... et se matérialise ensuite autour de l'identité de marque que nous avons définie. 

Plus qu'une inspiration, c'est la signature qui caractérise un design, c'est à travers elle que les valeurs​​ de la société doit être représenté. C'est peut-être la chose la plus compliquée à définir. Chez MDI, cette signature passe entre autres par le processus de production.
 
Les contraintes de fabrication deviennent des opportunités de conception. Il est caractéristique de cette profession de transformer les problèmes en possibilités créatives. Autrement dit, certaines réalités industrielles (usinage, assemblage, etc.) permettent de donner une vraie personnalité à un produit, de le rendre identifiable au premier coup d'œil.
 
C'est ce travail constant d'identité que nous essayons de véhiculer de plus en plus dans nos produits.
 
3. Dans le domaine des véhicules, quelle est selon vous la compétence la plus importante qu'un designer industriel devrait avoir ?
 
La vision, l'esprit d'avenir, car quand il s'agit d'inventer l'avenir, il est toujours bon de voir loin.
 
Pour arriver au résultat à court terme, nous devons réfléchir à ce que sera l'identité de la marque à plus long terme. Nous devons définir ce que nous voulons que la marque reflète dans 10, 15 ans. L'objectif est de créer une stratégie de conception définissant la ligne de conduite à adopter au quotidien pour les différents projets.
 
Et intéressez-vous aussi aux gens !

4. Quels ont été vos projets les plus marquants au sein du groupe MDI, et pouvez-vous nous montrer une photo de ces projets ?
 
Je vais partager avec vous deux images (voir ci-dessus) :
 
L'AirStream : parce que c'est la première étude de style intégrale que j'ai réalisée pour MDI.
L'AirPod 2.0 : parce que c'est le projet de toute l'équipe, quand on se rend compte dans les moments de rush à quel point on pouvait compter les uns sur les autres pour atteindre l'objectif ensemble. C'est la dimension humaine qui caractérise la force de cette réalisation.

5. Quels défis avez-vous rencontrés lors de la conception de nouveaux produits pour MDI ?
 
Parfois s'adapter à l'évolution des demandes des clients, qui peuvent changer d'avis ou de vision au cours du projet. Mais c'est la partie du travail de faire face aux changements constants.
 
6. Comment voyez-vous l'avenir des véhicules à air comprimé ?
 
Je le vois prometteur. Cette solution pleine de bon sens, la transition énergétique et l'émulation qu'elle génère aujourd'hui à travers le monde ne sont que le résultat d'une vision que le fondateur de MDI avait déjà plus de 20 ans. Il est maintenant temps d'être présent sur le marché avec cette technologie de rupture qui a un sens éthique, économique et énergétique.

 

Mes meilleures salutations / Cordialement


Cyril Nègre
PDG / PDG